Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par SYNDICAT CGT CENTRE HOSPITALIER D'ANTIBES

TOUS EN GREVE IDE, IADE, IBODE LE 8 NOVEMBRE 2016 A 10 H PLACE GARILBALDI A NICE

- POUR LA DEFENSE DE L'HOPITAL PUBLIC ET DES MISSIONS DE SERVICE PUBLIC

- POUR DIRE NON AU PROJET DE LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE 2017 ET AU DETOURNEMENT DE 300 MILLIONS D'EUROS SUR LES FONDS DE LA FORMATION.

UN SEUL CONSTAT : L’HOPITAL ET SES PERSONNELS
SONT ATTAQUES DE TOUTE PART, AVEC UNE
ACCENTUATION SANS PRECEDENT SUR LA PERIODE
2010/2016
Que constatons-nous en ce mois de septembre 2016 ?
Les deux lois hospitalières promulguées depuis 6 ans, que ce soit la loi HPST (Hôpital, Patient, Santé, Territoire), la loi Santé (dite de modernisation du système de Santé), ne sont que le côté pile et le côté face d’un seul objectif : la déstructuration du système hospitalier français. En seulement 6 ans ces deux lois complémentaires ont atteint leur objectif et eu les conséquences néfastes suivantes :

  •  135 Groupements Hospitaliers de Territoire qui se substituent aux 850 Etablissements Publics de Santé.

  •  Des conditions de travail qui se dégradent avec, pour conséquence, une pénibilité accrue, des burn out en série, des suicides de professionnel-les qui se multiplient (ceux que l’on connaît et ceux qui restent sous silence)....

 

En savoir plus en téléchargeant les documents ci-dessous

 

INFIRMIERS(ES) EN GREVE le 8 novembre 2016
INFIRMIERS(ES) EN GREVE le 8 novembre 2016

Nous demandons au Ministère de la santé la prise en compte des revendications suivantes :  Abrogation de la Loi HPST ; Abrogation de la Loi santé ; Abandon de la «territorialisation» de l’offre de soins, des GHT et des restructurations ; Arrêt des fermetures de lits et des suppressions de postes ; Fin des enveloppes limitatives et abandon du plan ONDAM triennal de 3,5 milliards d’économies sur les hôpitaux ; L’octroi des moyens budgétaires pour permettre aux établissements sanitaires et médico- sociaux d’assurer leur mission de service public, d’investir, d’embaucher et de titulariser nos collègues contractuels ; Abrogation des ordres professionnels ; Ouverture de vraies négociations sur les carrières et les grilles indiciaires ; Un plan ambitieux de formation initiale et continue ; La préservation et le développement d’un service public républicain de Santé sur l’ensemble du territoire garant d’une réelle égalité d’accès aux soins ; Non au hold-up sur les fonds de Formation financés par le salaire différé (150 millions en 2016 et 150 millions en 2017, qui constituent les fonds de réserve de l’ANFH). Nous demandons le retrait immédiat des articles 3 et 53 du projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2017....

INFIRMIERS(ES) EN GREVE le 8 novembre 2016
INFIRMIERS(ES) EN GREVE le 8 novembre 2016
INFIRMIERS(ES) EN GREVE le 8 novembre 2016
INFIRMIERS(ES) EN GREVE le 8 novembre 2016
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :